Europe1 : présentation de l’IVS3 par Nicolas Fournier

16 février 2021

Une interview du 21 février 2020

Nicolas Fournier, fondateur de Dessintey, a présenté le dispositif IVS3 dans « La France bouge » avec Elisabeth Assayag et Emmanuel Duteil. Cette émission met en avant les initiatives novatrices et positives sur le territoire français.

L’IVS3 : combien de centres en sont équipés ?

Mi-2020, après 2 ans de commercialisation, le dispositif IVS3 est présent dans une cinquantaine de centres de rééducation en France.  L’IVS3 permet aux personnes sans capacité motrice au niveau du membre supérieur de travailler sur la commande centrale du mouvement. L’objectif d’ici trois ans serait que 200 à 250 hôpitaux en soient équipés en France et à l’étranger.

L’IVS3 : comment fonctionne-t-il ?

L’IVS3 a été conçu en collaboration avec le CHU de Saint-Etienne. Le Pr. Pascal Giraux, chef du service de rééducation adulte du CHU à l’origine du projet, est en charge des recherches et des applications cliniques.

Basé sur les principes fondamentaux de la thérapie miroir, le dispositif leurre le cerveau pour lui faire croire que le bras paralysé ou douloureux est capable de bouger. Son fonctionnement est le suivant : tout d’abord, on vient enregistrer des images de mouvement du bras sain, ensuite il suffit d’inverser la vidéo et de la projeter par-dessus le bras paralysé. Le cerveau croit alors que le membre malade est capable de bouger. Pour les personnes qui n’ont pas de capacité motrice, regarder cette représentation positive de mouvement leur permet de récupérer plus vite.

L’IVS3 : quoi de plus qu’une thérapie miroir classique ?

La thérapie miroir classique est née aux Etats-Unis dans les années 1995. Son principe est de positionner un miroir entre ses deux bras pour la rééducation. Le problème est qu’ après un AVC, les patients ne sont pas seulement paralysés. Ils ont aussi souvent des troubles cognitifs associés, la spasticité ou de l’héminégligence. La thérapie miroir classique ne permet pas au patient de pratiquer sa rééducation de manière intensive, alors même que la répétition est la clé pour retrouver ses capacités motrices. Avec notre dispositif, la plupart des patients en sont capables. « L’objectif de l’IVS3 est de rendre l’expérience immersive et intensive pour tous les patients »

L’IVS3 : quel rôle pour le thérapeute ?

Cette innovation a été conçue avec des designers comme un outil pour le thérapeute afin qu’il soit plus efficace avec le patient. Le thérapeute est au cœur de l’action, il accompagne le patient dans l’utilisation du dispositif et lui indique le protocole à suivre. L’IVS3 ne le remplace pas, il est son assistant augmenté.

symbole Dessintey

Dessintey développe et commercialise des technologies de rééducation intensive pour accélérer la récupération et assurer une meilleure autonomie des patients.
Nous sommes également le fabricant français du dispositif « IVS3 : Intensive Visual Simulation 3 » pour la prise en charge en rééducation des membres supérieurs des patients victimes d’AVC, de traumatisme orthopédique ou de douleur chronique.

Adresses

Siège social FRANCE 🇫🇷
Parc Technologique Metrotech
Bâtiment 6
F-42650 Saint-Jean-Bonnefonds

Bureau ALLEMAGNE  🇩🇪
Villafrance - Le Dom GmbH
Landaubogen 3a,
81373 München, Allemagne

Contact

contact@dessintey.com
+33 9 72 64 93 07

Nos réseaux

twitter - linkedin - facebook

Blog

Blog sur la thérapie miroir

Blog

Blog sur la thérapie miroir